Histoire orale

L'histoire orale s'appuie sur l'information et les récits que détiennent des personnes témoin, au sujet d'un événement ou d'une situation. Cette approche mise sur le grand pouvoir émotionnel et éducatif des témoignages et elle considère que ceux-ci peuvent amener des changements sociaux et politiques.

Par ailleurs, s'il est de coutume en tant que chercheur d'essayer d'être le plus distancé et surtout, le plus objectif que possible, c'est tout à fait le contraire lorsqu'on travaille en histoire orale. Il s'agit d'apprendre « avec » plutôt que de simplement apprendre « à propos de ».

Comité de travail

Le comité de travail sur l'histoire orale et les récits numérisés s'intéresse particulièrement aux enjeux éthiques et méthodologiques du témoignage. Il s'inspire des expériences acquises au Centre d'histoire orale et de récits numérisés (CHORN) de l'Université Concordia et agit comme un lieu d'étude transversale pour les autres comités de travail.

Le Centre d'histoire orale et de récits numérisés (CHORN), Université Concordia

Le CHORN a été un partenaire important de Cultures du témoignage entre 2010 et 2014. Lieu de convergence de la recherche en histoire orale et numérique, on y explore les liens entre l'histoire, les arts et les nouveaux médias afin d'améliorer l'accès aux archives audiovisuelles pour fins d'analyse. On y produit également des archives numériques, des outils ainsi que des connaissances scientifiques qui ont pour objectif de faciliter la collaboration entre les érudits, les étudiants et le grand public, en ligne et à travers le monde. Leur projet Histoires de vie Montréal portant sur les Montréalais.e.s déplacés par la guerre, le génocide et autres violations des droits de la personne, pour lequel 500 personnes ont été interviewées, nous a grandement inspiré lors de la conceptualisation de notre exposition d'art.

Médias numériques, processus participatifs

L'arrivée des médias numériques et en ligne à caractère social et participatif offre une foule d'opportunités pour prendre la parole et s'exprimer. Ces diverses plateformes numériques et interactives bouleversent l'habituelle division entre les producteurs et les récepteurs d'un message. En temps réel ou en différé, des individus souvent sous-représentés dans les médias traditionnels trouvent leur voix et développent de nouvelles habiletés en devenant compteurs, narrateurs.trices, vidéastes, réalisateurs.trices ou photographes.

Les médias numériques enclenchent des processus d'échanges participatifs qui sont porteurs changement et qui font partie des enjeux auxquels s'intéresse l'équipe Cultures du témoignage.

Images : David Ward