Programme

Exposition d'art

Afin de présenter les principaux thèmes, questionnements et réalisations de l'équipe de recherche et les rendre accessibles auprès d'un plus grand nombre de personnes, les partenaires collaborent présentement au développement d'un ouvrage collectif sous la forme d'une exposition. La réalisation d'une telle exposition sera une façon de prendre place dans l'espace public, de diffuser nos histoires et de faire connaitre les cultures du témoignage.

Compilations de témoignages vidéo et archive de témoignages

Nous avons repéré des centaines de témoignages (journalistique et non-journalistique) livrés par des personnes appartenant à des groupes minorisés en raison de leurs expériences ou de leurs identités sexuelles ou de genre. Parmi les composantes majeures de cette archive, nous comptons une recension compréhensive de témoignages provenant de films et vidéos indépendants réalisés depuis 1980 au Québec et Canada. Par l'entremise d'un processus participatif impliquant plusieurs partenaires et collaborateurs.trices, ces activités de recension ont mené à la production de trois compilations de témoignages vidéo depuis 2009.

Nous travaillons également sur la création d'une base de données pour rendre disponible notre archive de témoignages médiatisés et pour soutenir la réalisation de projets spéciaux en particulier le montage de l'exposition.

Entretiens individuels

L'équipe de Cultures du témoignage a interviewé, entre 2013 et 2016, des militantes et des militants qui ont livré un témoigné public en tant qu'individu s'identifiant à une minorité sexuelle ou de genre (p. ex. ayant une identité lesbienne, gaie, bisexuelle, transgenre, queer, bi-spirituelle, intersexe) ou en tant qu'individu ayant une expérience de travail du sexe. Les entretiens ont ciblé le processus qui amène à prendre la décision de témoigner, la perception des risques et des conséquences possibles, l'expérience de la révélation publique elle-même aussi bien que son impact immédiat et à plus long terme. Quelques-uns des résultats ont été publiés dans le numéro 23 de la revue Reflets.

Ces entretiens font suite à une première série d'entretiens semi-directifs réalisée en 2008 et 2009 avec des hommes et des femmes qui ont publiquement révélé dans les médias leur expérience en lien avec la séropositivité. Les résultats ont été publiés dans la revue Intervention.

Activités d'interprétation collective

Les membres de l'équipe de recherche participent à l'interprétation collective des témoignages, de leurs conditions de production et de réception, dans une optique de transformation sociale. Ils impliquent également d'autres membres des communautés concernées afin de favoriser le partage de points de vue, d'expertises et d'expériences en ce qui concerne l'usage, les retombées et les limites du témoignage comme stratégie d'intervention sociale et culturelle. Un exemple de ce type d'activités a été publié dans le livre Récits inachevés : réflexions sur la recherche qualitative en sciences humaines et sociales

Séminaires

Nous organisons régulièrement des séminaires qui regroupent des étudiant.e.s, enseignant.e.s, chercheur.e.s, partenaires communautaires et membres de la communauté. Ces séminaires ont pour but de permettre à l'invité et aux participant.e.s d'échanger à propos de divers enjeux soulevés par les cultures du témoignage.

Journées d'étude

Nous organisons aussi des Journées d'étude ayant pour but de permettre aux participant.e.s d'échanger sur leurs opinions et leurs expériences de témoignage dans divers contextes de production et de diffusion. Ces journées d'étude ont porté sur : les convergences et la diversité des conditions de production du témoignage (2012), les questions éthiques qui traversent la recherche et la pratique du témoignage (2013) et l'expérimentation d'une Roue des histoires (2014). La prochaine Journée d'étude aura lieu à l'automne 2017 et portera sur la relève étudiante en recherche sur les cultures du témoignage.

Réflexion éthique

Quelle est notre responsabilité en tant que chercheur.e, journaliste, intervenant.e social ou partenaire communautaire concernant la protection de données confidentielles ? Pourquoi et comment mettre en œuvre le principe du « partage de l'autorité » des histoires racontées et entendues ou lues? Comment minimiser les risques associés au déploiement public d'un récit personnel, d'une histoire sexuelle ou intime? Notre projet est traversé par une multitude de questions éthiques auxquelles nous devons répondre.

Plusieurs activités telles que la publication d'une trousse « Porte-voix » sur les pratiques dans l'accompagnement au témoignage, la tenue d'ateliers thématiques et la rédaction d'articles nous permettent de partager nos points de vue et nos expériences issues de la recherche sociale avec des êtres humains. Ces activités ciblent la coproduction du témoignage public en contexte de travail social, d'éducation populaire et de traitement médiatique.

 

Images : Marie-Ève Gauvin

V-26 VIHsibilité tournéeV-27 JE ArsenaultV-28 JE assemblée 02