Éthique

L'éthique au cœur du processus

L'éthique et le respect des personnes témoins et artistes sont aux fondements du projet d'exposition Témoigner pour agir du groupe de recherche Cultures du témoignage. Par éthique, nous référons à une transparence dans les pratiques et les intentions. Pour ce faire, une place centrale est accordée aux personnes prenant part au projet.

Pour le bien-être des personnes impliquées

Le respect du processus de dévoilement de soi de chaque personne est une de nos préoccupations principales. En ce sens, nous reconnaissons que tous et toutes ne désirent pas avoir la même visibilité publique et nous engageons à respecter les limitations que cela peut engendrer dans le type d'implication de chaque personne au sein du projet. De plus, tout au long du processus, nous offrirons soutien et accompagnement aux personnes dont les pratiques, l'identité ou l'orientation sexuelle ou de genre sont dévoilées publiquement afin de minimiser les risques associés au témoignage public. Inspirée d'un long travail de concertation avec des intervenant.e.s sociaux qui accompagnent les PVVIH, notre approche d'accompagnement social est intégrée avant, pendant et après le témoignage public.

Pour le respect de la dignité humaine

Sans nier les processus de victimisation à l'égard de certaines communautés sexuelles, ce projet d'exposition se distancie des messages et représentations victimisantes. En ce sens, Témoigner pour agir est un projet d'exposition mettant en valeur les diversités sexuelles et de genre en présentant simplement des réalités à la fois complexes et plurielles.

Pour un contexte social solidaire empreint de justice et d'égalité

L'une des visées de l'exposition en termes de justice est de rendre visibles et audibles les points de vue des communautés sexuelles minorisées au sein de la société. Ainsi, il importe que chacune d'entre elles bénéficie d'un espace et d'une importance égale à toutes les étapes de la mise en œuvre de l'exposition.

Dispositifs pour répondre aux exigences éthiques du projet

Plusieurs mesures sont déployées afin d'assurer un déroulement respectant nos engagements en matière d'éthique :

(1) la possibilité pour les artistes et personnes témoins d'utiliser un pseudonyme;

(2) la protection de la confidentialité des informations personnelles;

(3) la nécessité, pour qu'il y ait diffusion ou exposition des œuvres et des témoignages, d'une autorisation écrite sous forme de contrat des personnes témoins ou artistes;

(4) la création d'un groupe d'action sociale, le « comité des sages », composé de membres de chacune des communautés, dont le mandat est de réfléchir et de discuter des enjeux, des obstacles et des opportunités rencontrés dans les processus de production et de réception de l'exposition, et d'émettre des recommandations d'action ;

(5) sur la question des contenus sensibles, la création d'un espace clos lors de l'exposition, ainsi que la mise en place de dispositifs (textes ou autres) expliquant certaines démarches artistiques et réalités afin d'aider les publics à les comprendre plutôt que d'en être choqués.

Pour toutes questions, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., le commissaire de l'exposition